À PROPOS

Aussi loin que je me souvienne, le sport a toujours occupé une place importante dans ma vie. Que ce soit en le pratiquant ou en m’émerveillant plus jeune, le regarde fixé sur ce rectangle à tube cathodique, des exploits que réalisaient les sportifs professionnels. Qu’ils soient gagnants, ou perdants…
Élevé à la mode 80’s, témoin des premières grandes victoires du sport français mais aussi des plus grandes déceptions, je garde surtout en mémoire les émotions que m’ont procuré ces moments. Le frisson, la larme de joie ou de rage à l’œil.

1982, j’ai 6 ans. Je contemple, subjugué, l’arrivée des femmes à l’Ironman d’Hawaï. Julie Moss, en tête, s’effondre à quelques mètres de la ligne et se fait doubler par la deuxième, laissant échapper le titre. Et là, je vois cette femme terminer la course à quatre pattes et franchir la ligne en rampant… Une révélation. Mais je ne le savais pas encore à l’époque.

Car le“destin” en décidera autrement, ce sera football. Perdu au milieu d’un collectif, sur un terrain de jeu délimité… Clairement l’impression de ne pas être à ma place, ni de pouvoir faire ma propre trace. C’est alors la naissance de l’évasion. Plusieurs disciplines et passions se seront ainsi succédé (escalade, badminton, théâtre, batterie) pour assouvir cette irrésistible envie “d’ailleurs”. Mais la révélation ressurgira en 2013 avec un plongeon dans le triathlon.

évasion n.f. : Action de s’évader, de s’échapper d’un lieu où l’on était enfermé // Fait de se soustraire à la monotonie du quotidien ; distraction, changement.

Pourquoi “Évasion TRIple” ?

Car c’est toujours l’approche que j’ai eue en me lançant dans une discipline ou une passion. Au-delà de l’aspect compétition et performance, mon moteur a toujours été la découverte, le recherche du plaisir. L’évasion. Et savoir. Savoir ce qu’il y a au bout, après la ligne, derrière ce sommet, après ce virage, au bout de ce lac, au fond de moi…

Triathlète depuis 2013, j’ai toujours ce feeling avec le triple effort. Chaque course, chaque sortie, est en effet un prétexte au voyage, à l’introspection, à la recherche du frisson. L’association des trois disciplines, dans un environnement ouvert, est une triple dose de plaisir et d’évasion.

triple n.m. : Qui comporte trois éléments identiques ou analogues // Qui est multiplié par trois.

Pourquoi ce blog ?

Coucher sur le “papier” cette approche est aujourd’hui pour moi une évidence, peut-être un retard, ou un vide à combler. Plus qu’un sport, le triathlon est devenu un mode de vie, un régulateur d’humeur, avec ses avantages mais aussi ses contraintes.

Alors loin de me positionner en donneur de leçons, mon but est donc surtout de partager des expériences, des moments, des rencontres, des informations…
Interviews de champion(ne)s, tests de matériels, découvertes, escapades ou encore conseils training : j’espère que le voyage vous plaira, et plutôt que de vous souhaiter bonne lecture, je préfère vous souhaiter… bonne évasion !

Cédric ♒︎